Nouvelles stations de l’OVSG

13 décembre 2012
DANS LA MÊME RUBRIQUE


Mise en service des nouvelles stations de l’OVSG : des données pour la surveillance, la recherche et l’alerte aux tsunamis.

Les nouveaux réseaux de l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de Guadeloupe (OVSG-IPGP) destinés à la surveillance régionale sont maintenant opérationnels. Financés dans le cadre du CPER-PO par les instances européennes, nationales et locales, ces équipements sont à la pointe de la technologie actuelle. Associé au projet Interreg « Tsuareg » pour le déploiement d’instruments équivalents sur les îles voisines, ils participent à la construction d’un réseau collaboratif à l’échelle de l’arc des Antilles, partagé par les trois observatoires concernés (OVS Guadeloupe, OVS Martinique , SRC Trinidad ). Cette mutualisation renforce nos capacités de surveillance et permet de garantir une continuité de services en cas d’inopérabilité d’un des observatoires. Voués à l’acquisition de données sismologiques, géodésiques et marégraphiques dans la région la plus sismique de France, région également concernée par les risques volcanique et tsunami, ces réseaux permettent de remplir les trois objectifs suivants :

  1. chaque observatoire est maintenant en mesure de caractériser précisément tout séisme localisé entre les îles Vierges et Trinidad pour mieux répondre aux autorités responsables de la sécurité et à la population ;
  2. les données acquises ouvrent de nouvelles perspectives de recherche pour comprendre les processus géologiques responsables des séismes, des éruptions volcaniques et des tsunamis ;
  3. enfin, ces réalisations constituent une réponse ambitieuse de la France au Système d’Alerte aux Tsunamis de la Caraïbe (SATCar) pour la sécurité des populations.

Le fichier attaché explique en détail les enjeux de ces nouveaux équipements.